Vous êtes ici :
Citations et proverbes > Parcourir > raymond devos

Parcourir les citations de Raymond Devos 

Note : 0   (--) (-) (+) (++)
#12 Raymond Devos
La plupart des gens préfèrent glisser leur peau sous les draps plutôt que de la risquer sous les drapeaux.
Note : 1   (--) (-) (+) (++)
#353 Raymond Devos
Je me suis remis à la clarinette. C’est ce qui rapproche le plus de l’anglais.
Note : 1   (--) (-) (+) (++)
#2951 Raymond Devos
Le rire est une chose sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter.
Note : 0   (--) (-) (+) (++)
#3236 Raymond Devos
Chaque fois que mon percepteur revenait, je payais un impôt sur le revenu.
Note : 1   (--) (-) (+) (++)
#3995 Raymond Devos
Un jardinier qui sabote une pelouse est un assassin en herbe.
Note : 2   (--) (-) (+) (++)
#4197 RAYMOND DEVOS
Je sens que ma dernière heure est arrivée, je voudrais la passer avec vous.
Note : 2   (--) (-) (+) (++)
#5356 Raymond Devos
Quand les Verts voient rouge, ils votent blanc.
Note : 2   (--) (-) (+) (++)
#5890 Raymond Devos
La grippe, ça dure huit jours si on la soigne et une semaine si on ne fait rien.
Note : 1   (--) (-) (+) (++)
#6619 Raymond Devos
Le flux et le reflux me font “marée”.
Note : 1   (--) (-) (+) (++)
#7135 Raymond Devos
Moi, je fais attendre les gens pour leur faire passer le temps.
Note : -1   (--) (-) (+) (++)
#8575 RAYMOND DEVOS
Se coucher tard ... nuit.
Note : 0   (--) (-) (+) (++)
#8731 Raymond Devos
Chaque fois que mon percepteur revenait, je payais un impôt sur le revenu.
Note : 0   (--) (-) (+) (++)
#8883 Raymond Devos
Le percepteur met ma faiblesse à contribution.
Note : 0   (--) (-) (+) (++)
#9140 Raymond Devos
L’intellectuel dont la richesse est toute intérieure n’a rien à craindre du percepteur qui voudrait le taxer sur ses signes extérieurs de richesse.
Note : 0   (--) (-) (+) (++)
#9206 RAYMOND DEVOS
Chaque fois que mon percepteur revenait, je payais un impôt sur le revenu.
Note : 0   (--) (-) (+) (++)
#10086 RAYMOND DEVOS
Je sens que ma dernière heure est arrivée, je voudrais la passer avec vous.
Note : 0   (--) (-) (+) (++)
#10240 Raymond Devos
On se prend souvent pour quelqu’un, alors qu’au fond, on est plusieurs.
Note : 0   (--) (-) (+) (++)
#10479 RAYMOND DEVOS
La mer, elle est démontée. - Vous la remontez quand ?
Note : 0   (--) (-) (+) (++)
#10984 Raymond Devos
- Qu’est-ce que vous regardez ? C’est la carte routière ?
- Non ! C’est la carte des vins. C’est pour éviter les bouchons !